Apprendre à être heureux

 24 janvier 2013

Est-ce qu’on nait heureux ?

Nait-on heureux ou le devient-on ? A cette question certains pensent que oui, d’autres non. Inversement on peut se demander nait-on malheureux ou le devient-on ? Dès tout jeune en observant les bébés, on peut se rendre compte qu’il y a des différences dans la façon d’appréhender et vivre les évènements auxquels ils sont soumis. Certains vivent mieux que d’autres le fait d’être frustrés lorsqu’on leur enlève leur Doudou ou leur tétine par exemple.

Il doit donc y avoir une part d’hérédité ou d’inné en chacun de nous dans notre attitude et notre façon de percevoir le monde qui nous entoure. Ce qui fait que nous naissons certainement avec des aptitudes différentes pour être heureux. C’est d’ailleurs une des conclusion de la psychologie positive, dont certains spécialistes ont fait des études pour essayer de déterminer cette part d’hérédité. Ils l’on évalué à 40 %.

Peut être. En même temps, une autre  science : la neuroscience, celle qui étudie le cerveau, nous dit que le cerveau est malléable. C’est à dire qu’il continue de se développer toute notre vie, contrairement à ce qu’on pensait il y a quelques années, et que rien n’est figé.

Est-ce que le bonheur s’apprend ?

C’est pourquoi, nous pouvons faire évoluer notre psyché et apprendre d’autre façon de penser et de réagir aux évènements. Et ceci, à n’importe quel âge. C’est pourquoi aussi, peu importe l’héritage que nous avons au départ, nous pouvons en faire autre chose. Nous pouvons partir d’une capacité au malheur et la transformer en capacité au bonheur.

De nombreux exemples (voir la page le bonheur est toujours possible) nous permettent de constater que nous pouvons changer notre façon de voir les choses de la vie. Vous même avez vous connu des changements dans votre façon de considérer le monde qui vous entoure ? Certainement que oui entre le moment de vote enfance et aujourd’hui. Il y a des choses que vous croyiez à ce moment là que vous ne croyez plus maintenant. Comme le fait de croire au père Noël bien sûr, mais peut être aussi dans la notion de ce qui est bien ou mal, de ce qui est juste ou pas etc..

Naturellement nous changeons d’opinions et de croyances tout au long de notre vie, parfois suite à des évènements particuliers dans notre vie qui nous permettent de voir la vie autrement. Comme le fait de connaître la mort d’un être cher par exemple. A la fois cet évènement peut vous anéantir car vous pensez que vous ne pouvez plus être heureux après ça, mais il peut aussi être une prise de conscience que la vie est fragile et qu’il faut pleinement en profiter pendant que vous le pouvez et vous inciter au contraire à vivre plus richement chaque jour de votre vie. En fait tout dépend surtout de ce que vous pensez de cet évènement.

La question n’est pas est-ce que le bonheur s’apprend, mais plutôt que peut-on faire maintenant pour mieux apprécier la vie ?

Comment apprendre le bonheur ?

Nous n’avons bien sûr pas tous la chance d’avoir l’environnement idéal qui nous apprendrait le bonheur dès notre enfance. Mais tous, nous pouvons, quelque soit l’endroit où nous nous trouvons et notre niveau de bonheur actuel, l’améliorer. Il y a de nombreux livres de développement personnel qui vont dans ce sens. Et puis, la connaissance dans ce domaine date de longtemps : que ce soient les phylosophes grecs ou certains maîtres spirituels anciens ou récents, tous ont enseigné plus ou moins la même connaissance. J’ai lu beaucoup de livres comme ça et d’ailleurs je continue encore à en lire. Car on apprend je pense tout au long de sa vie.

Mais la connaissance intellectuelle ne suffit pas. Je m’en suis rendu compte moi même à travers mon parcours, où parfois après avoir lu un super livre de développement personnel, ma vie n’avait pas beaucoup changée au quotidien, car cette connaissance était restée à un stade intellectuel et pas encore intégrée dans ma vie et ma façon d’être au quotidien.

C’est pourquoi  maintenant que moi aussi je propose des livres et des formations, j’essaie de permettre aux gens de nombreuses choses concrètes et faciles à intégrer dans son quotidien. C’est notamment le cas à travers les formations (Coaching bonheur) et la série de livres Ton bonheur est là.

 

Et vous ? Croyez vous que le bonheur s’apprend ? Et que faites vous pour ça ?

Répondez-moi ci-dessous en laissant un commentaire.

 

Pour rester au courant des derniers articles,
Abonnez vous à la newsletters :

US

2 Commentaires

  1. Béatrice
    |

    bonjour à tous, je soupçonne que l’on nait heureux systématiquement, mais, cela devient effectif quand nous remplissons la mission de notre âme. Soit la mission qui correspond à notre désir le plus profond. Sinon, tout ce qui est exécuté et accompli ne nous rempli pas. Étant une personne handicapée physique suite à un accident de la circulation, je suis plus heureuse maintenant que quand j’étais valide. Donc, pour moi, les choix de vie, la tournure d’esprit, sont importants, mais ce qui compte par dessus tout est d’être en accord avec son moi profond

  2. |

    Je suis entièrement d’accord avec Béatrice. On est heureux quand on est en accord avec soi même et que l’on exécute sa mission de vie avec passion… Alors trouvons notre mission, notre chemin de vie et allons y ! Yallah !

Laisser un Commentaire

Error! This email is not valid.