Pourquoi l’automne est souvent synonyme de tristesse ou de déprime ?

 5 novembre 2013

L’automne est souvent la saison la moins aimée. Elle fait suite à l’été et après le soleil, les vacances, le plaisir d’être dehors, l’automne rime plus avec intérieur, pluie et mauvais temps. Mais est-ce une raison suffisante pour être triste ? Peut-on y remédier et comment ?

Qu’est-ce qui fait que l’automne est souvent une saison triste ou même déprimante pour beaucoup ?

Vacances trop lointaines

Et oui, c’est la fin des vacances et ça veut dire pour beaucoup, reprendre un travail qui ne leur plait pas. Parfois, c’est juste une question de rythme trop soutenu. Et puis, les prochaines vacances ne sont peut être pas pour tout de suite. Et rien que cette idée des vacances lointaines va suffire pour certains à leur saper le moral.

 Baisse de la lumière

Hormis l’éloignement des vacances, et les raisons psychologiques qui nous amène à ne pas aimer l’automne, une des raisons principales de Automnenotre baisse de rythme physique et d’humeur est la baisse de la lumière. Lorsque nous arrivons au mois de novembre la lumière a déjà considérablement diminuée par rapport à l’été. Or cette baisse de lumière a des conséquences sur notre corps et sur notre humeur.

Notre corps se synchronise sur le rythme de la lumière. Donc lorsque la lumière baisse, parfois le corps ne s’adapte pas tout de suite et ne diffuse pas suffisamment de sérotonine et diffuse plutôt de la mélatonine en journée (hormone permettant de dormir). Ce qui donne l’impression de ne pas avoir d’énergie et d’avoir envie de dormir. On appelle ce phénomène la dépression saisonnière.

Cependant ce mécanisme purement physique a bien sûr des répercussions sur notre humeur. N’oublions pas que notre cerveau et nos émotions sont directement influencées par  l’énergie de notre corps. D’ailleurs c’est une des raisons pour lesquelles l’été, nous sommes de bonne humeur plus facilement.

 

Comment passer un bon automne et un bon hiver ?

Repos

Lors de cette période particulière, je vous encourage à prendre le plus de repos possible et de vous ménager pour permettre à votre corps de faire la transition et de s’adapter à la fois au manque de lumière, mais aussi au mauvais temps.

Alimentation

C’est le moment idéal pour faire les cures de préparation pour l’hiver : cures de détoxication de l’organisme. Que ce soit en allégeant certains repas, prenant des plantes spécifiques pour ça ou même jeuner un peu. Autrefois, malgré que les gens mangeaient moins proportionnellement à leur dépense physique, ils incorporaient souvent une période de jeun dans l’année, souvent au changements de saison : à l’automne et au printemps. Ceci permet à l’organisme de mobiliser son énergie non plus à la digestion mais à l’adaptation au nouveau rythme. Tous les naturopathes conseillent aux changements de saisons d’aider le corps à faire cette transition.

LuminothérapieLampe de luminothérpie

L’autre chose que vous pouvez faire, c’est fournir la lumière qui manque à votre corps pour l’aider à faire cette transition. La luminothérapie est née dans les pays d’Europe du Nord. Le manque de soleil est encore plus important chez eux et la dépression saisonnière beaucoup plus répandue. C’est pourquoi il ont trouvé des solutions à ce problème avant nous. C’est un médecin Danois  Niels Ryberg Finsen au début du 20ème siècle qui a mis au point les premières techniques de luminothérapie. Il a d’ailleurs reçu le prix Nobel de médecine pour ces travaux.

La luminothérapie va consister à exposer les yeux à une lumière d’intensité et de spectre lumineux spécifique proche de la lumière solaire. Il existe actuellement tout une gamme de lumières vendues pour ce traitement. Moi même, j’ai acheté il y a quelques années une lampe pour cet usage et j’en ai ressenti rapidement l’intérêt. Au bout de quelques séances je me sens plus en énergie.

Si vous êtes un peu à plat en ce moment, sans envie, alors peut être auriez vous intérêt à vous équiper vous aussi d’une telle lampe. Vous en trouverez dans les magasins style Natures et découverte, mais aussi sur internet. En voici quelques unes sur Amazon.

Et pour bien choisir votre lampe, car vu le nombre, je vous conseille d’aller fait un tour sur la page suivante sur Doctissimo qui vous permettra de choisir ce qui vous correspond vraiment.

 

[note note_color= »#ffaf66″]Il ne faut pas sous-estimer l’importance de la santé de notre corps dans notre santé mentale.[/note]

 

 

 

US

Un Commentaire

  1. |

    Bonjour Fred,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi puisque selon la médecine chinoise, l’automne est une période de replis sur soi durant laquelle nous devons ralentir notre activité et faire des réserves d’énergie pour nous préparer à traverser la saison hivernale. Malheureusement, dans notre société actuelle, nous fonctionnons tous sur le même rythme effréné tout au long de l’année au lieu de suivre notre propre rythme intérieur qui ne demande qu’à être en harmonie avec celui de la nature ! Nous ne devrions être en phase d’activité que quand il fait jour et en phase de repos que quand il fait nuit. Cela est valable pour toutes les saisons. Nous ne serions alors pas en déficience constante d’énergie et nous n’aurions pas besoin de combler nos manques par de la lumière artificielle ou par des vitamines et autres compléments alimentaires.
    Merci pour cet excellent article.
    Eric

Laisser un Commentaire

Error! This email is not valid.