La vérité sur le lien entre argent et bonheur

 9 mars 2013

L’argent ne fait pas le bonheur… mais y contribue

Cet adage bien connu, vous avez du l’entendre des centaines de fois. D’ailleurs, à l’origine, il n’y avait que la première partie. La seconde a été rajoutée plus tard et vient en fait contredire la première partie.

Cet adage a été employé à « toutes les sauces » de manière sérieuse, comme humoristique : « L’argent ne fait pas le bonheur… des pauvres » Coluche.

Malgré toutes les citations et les débats sur le sujet, les gens pensent en général, non seulement que l’argent est utile, mais aussi qu’il contribue au bonheur. Peut être, mais dans quelle proportion et de quelle manière ?

 

Les résultats d’une étude scientifique  :

A force d’entendre tout et n’importe quoi sur le sujet et comme tout le monde n’est pas d’accord sur la question, des scientifiques ont fini par se pencher sur le sujet pour essayer d’y voir plus clair.

Une étude publiée dans le journal of positive psychologie a étudié la question :

Lara Aknin et Elisabeth Dun de l’université de British Columbia et Michael norton de l’université d’Harvard  ont mené une enquête aux Etats Unis. Ils ont demandé à un échantillon représentatif de la population leur niveau de revenu, leur niveau de satisfaction dans la vie et  le niveau de satisfaction qu’ils imaginent en fonction d’un niveau de revenu qui va de 5000 $ par an à 1 000 000 $.

Grace à cette dernière question nous pouvons connaître le niveau de satisfaction anticipé, en fonction du revenu.

Le niveau de satisfaction va de 0 (absolument pas satisfait) à 10 (complètement satisfait) et le niveau de revenu de 5 000 $ à 1 000 000 $.

Le niveau de satisfaction anticipé :

Nous pouvons constaté que les personnes pensent en général que le fait d’avoir beaucoup d’argent va vraiment faire varier de manière importante leur niveau de satisfaction. L’amplitude va de 2,3 à 7,9 sur 10 entre un revenu de 5000 dollars par an (environ 3800 euros par an ou 300 euros par mois) et un revenu d’1 000 000 de dollars par an  (environ 750 000 euros par an ou 62 500 euros par mois). Soit une anticipation d’une différence de 5,6 points sur 10 entre le plus bas et le plus haut revenu.

C’est vrai que ça parait difficile pour la plupart d’entre nous de se dire qu’on serait satisfait avec seulement 300 euros par mois, comme ça nous parait peut être improbable de ne pas être très satisfait avec 62 500 euros par mois. Et cette première courbe représente tout à fait cette façon de penser de la plupart d’entre nous.

 

Le niveau de satisfaction réel :

Comme nous pouvons le voir sur ce graphique, le niveau de satisfaction évolue finalement assez peu entre les personnes les plus pauvres et  les plus riches : de 5,7 à 7,2, soit seulement 1,4 points supplémentaire seulement sur 10.

Nous nous rendons compte alors que nous surestimons largement la différence de satisfaction entre les plus pauvres et les plus riches : 5,6 poins anticipés contre 1,4 en réalité, soit une différence énorme ! Les attentes sont 4 fois supérieur à la réalité.

 

L’argent ne fait pas le bonheur… et y contribue TRES PEU !

A partir de cette étude nous voyons clairement que les attentes par rapport à l’argent sont complètement décalées par rapport à la réalité. 

L’argent certe est nécessaire et il est évidemment plus confortable de vivre avec de l’argent que sans. Mais si nous basons notre bonheur sur le fait d’avoir beaucoup d’argent alors nous vivons apparemment dans une illusion.

Voici un autre graphique qui montre l’évolution de la richesse et de la satisfaction en France au fil du temps :

Nous constatons alors nettement que la satisfaction des Français n’a absolument pas augmentée, alors que leur niveau de vie a augmenté de 50 % entre 1975 et 1999.

 

Confusion entre satisfaction et bonheur

D’autre part, le niveau de satisfaction n’est pas tout à fait la même chose que le bonheur. On peut être satisfait de ce qu’on a, sans être pleinement heureux. De même que nous pouvons ne pas être satisfait de ce que nous avons et être heureux quand même.

Nous avons comme ça beaucoup de fausses croyances sur le bonheur.

Sortir de ces fausses croyances sur le bonheur est le premier pas pour découvrir ce qui peut vraiment contribuer plus efficacement à votre bonheur.

 

C’est ce que je vous aide à faire dans la série de livre Ton Bonheur est là.

 

 

Qu’en pensez-vous ?

Exprimez-vous dans un commentaire en bas de cette page !

 

US

2 Commentaires

  1. |

    Bonjour Fred,

    Je trouve ton article très pertinent, en particulier en ce qui concerne la distinction que tu fais entre bonheur et satisfaction :
    « On peut être satisfait de ce qu’on a, sans être pleinement heureux. De même que nous pouvons ne pas être satisfait de ce que nous avons et être heureux quand même. »
    Je ne faisais pas jusqu’à présent cette différence, je trouve cela très éclairant pour moi.

    Et je m’aperçois ces jours-ci en lisant l’ouvrage que tu conseilles : Aimer ce qui est de Byron Katie, à quel point l’argent ne m’aiderait pas à me libérer (de mes pensées) mais seulement à être plus libre (de mes mouvements) !!!
    L’argent ne peut donc pas faire le bonheur, mais je pense qu’il en est l’un des attributs.

    Un grand MERCI pour tous ces prises de conscience !

    Eric

    • fred
      |

      Merci de ton témoignage Eric

Laisser un Commentaire

Error! This email is not valid.