Leurs secrets du bonheur avec Franck Dubosc

 18 décembre 2011

La nouvelle émission de Frédéric Lopez « Leurs secrets du bonheur » accueillera mardi 20 décembre à 20 H 35 sur France 2, Franck Dubosc.

Encore une bonne émission qui va permettre de mieux comprendre le rôle de la pensée dans nos émotions. Je vous encourage évidemment vivement à la regarder.

Ilios Kotsou, le scientifique de l’émission vous expliquera que ça ne sert à rien de lutter contre ces mauvaises pensées. Il vaut mieux les accueillir et seulement ensuite s’orienter sur de nouvelles pensées.

Et puis l’émission va bien sûr être placée sous l’humour avec Franck Dubosc.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur la manière d’améliorer votre bonheur au quotidien, découvrez la série de  livre « Ton bonheur est là«  qui vous aidera dans votre vie de tous les jours.

 

 

US

8 Commentaires

  1. Béatrice
    |

    bonjour, j’ai trouvé cette émission super. C’est vrai, je le sais par expérience qu’il faut affronter ses peurs, ainsi, elles perdent leur énergie.
    J’ai appris que nous ne pouvions pas lutter et en même temps faire autre chose. Lutter contre une émotion qui nous rend triste par exemple et dans le même temps essayer de résoudre quelque chose, l’émotion négative contre laquelle on lutte prend toute l’attention.
    Seul bémol, quand la doctoresse neurophysicienne est intervenue pour dire que maintenant la science moderne avait démontré que le centre des émotions était le cerveau, et plus le coeur. Hors, je pense que le cerveau ne fonctionne qu’avec des comparaisons, des souvenirs, et que seul le coeur a la spontaneïté nécessaire pour que l’émotion soit un signal indicateur, de bon pour nous ou de mauvais

  2. fred
    |

    Oui Béatrice je pense qu’elle n’a pas été très claire là dessus. Bon d’une part c’est une neuroscientifique, donc pour elle tout se trouve dans le cerveau. C’est logique !

    Mais en fait ce qu’elle a voulu dire c’est que le cerveau analyse les émotions et surtout en est à l’origine.

    Souvent ça se passe inconsciemment c’est ce qui fait la spontanéité. Il n’y a alors aucune réflexion.

    Quand elle parle du cerveau, elle ne parle pas de la partie consciente. Puisque le fonctionnement des émotions se trouve dans une des parties qui concerne l’inconscient.
    C’est pourquoi on peut appeller aussi ce fonctionnement la spontanéité du coeur, car ça ne concerne pas la réflexion, mais uniquement les émotions.

  3. Béatrice
    |

    bonjour Fred, avec vos explications cela devient plus clair pour moi. La partie du cerveau concerné serait sans analyse aucune sans réflexion  » par rapport à », en comparaison de ce que j’ai déja vécu. Vu comme cela, je conçois alors le role du cerveau dans nos émotions. Mais, tout cela n’a pas été abordé

  4. Fred (l'autre)
    |

    Bonjour,

    Une grande partie des expressions que nous utilisons sont en fait des analogie, ou des métaphores…. le cœur n’est pas physiquement (enfin je crois) le siège de nos émotions (pas plus que les tripes n’aident à notre courage). il me semble, Fred corriges moi si je me trompe, que toutes nos émotions sont le fruit de secrétions chimique générées par notre cerveau, c’est pas très poétique, mais il parait que c’est comme ça que ça marche…
    nombre de des interventions que j’ai pu voir sur le sujet (principalement entre Franck et toi, Fred) utilisent le cœur, la « tête », le cerveau droit, le cerveau gauche, comme des métaphores pédagogiques, et je trouve que c’est heureux. ça facilite la compréhension du « mécanisme psychologique » de nos émotions. mais la science n’a que faire de poésie, pourtant si utile à la pédagogie….
    Et je ne doute pas que les amoureux préfèrerons encore longtemps d’avoir le cœur qui bat la chamade plutôt que l’hypophyse qui secrète de la phényléthylamine, de la testostérone ou je ne sais quelle autre substance chimique….

  5. fred
    |

    Merci Fred de ce complément. Je suis aussi de ceux qui préfèrent les métaphores et analogie au discours scientifique. C’est à la fois plus beau et plus parlant pour la plupart d’entre nous.

  6. Fred (l'autre)
    |

    Nous sommes bien d’accord !

  7. Béatrice
    |

    je suis bien d’accord avec vous 2, vive la pôésie, c’est ce qui rend la vie belle

  8. franck (le troisième)
    |

    Ben, j’ai rien à dire, je trouvais amusant de laisser un petit message pour vous confirmer tout ce que Fred non pas l’autre mais l’un ;D explique.
    La neuroscientifique est scientifique donc s’intérèsse à la substantifique moelle (comme disait rabelais) des études menées sur le sujet.
    Et effectivement bien loin des métaphores et autres analogies que nous aimons pour rester pratico-pratique.
    Bien à vous

Laisser un Commentaire

Error! This email is not valid.